dimanche 11 septembre 2011

Horreurs et Merveilles, un après-midi de voyages temporels dans la SF

Ben moi le samedi, quand je bosse pas, je fais un trek. Je le détaillerai un jour (boutiques de JV, JDR, de puzzles, et oui, je suis ce type avec des lunettes qui lit Tangente Magazine et qui fait des puzzles), mais entre autres étapes je passe par Boulinier et la FNAC, pratiquement uniquement pour les bouquins de SF.


Tout comme le héros de Gentlemen Broncos, un film charmant sorti dans une seule salle en France (et ce jour là, il y avait 4 personnes dans la salle...), je suis vraiment très fan de la SF Vintage du style "Seul sur la planète Zoltar" (ne cherchez pas je viens de l'inventer) qui fait appel à un imaginaire particulier dont la mouvance est aujourd'hui morte, sauf peut-être dans certains pays du tiers monde.


Un film touchant sur la puissance de la
sincérité dans l'écriture

Donc je vais à Boulinier. Bon, j'achète pas une tonne de livres à chaque fois parce que j'ai tellement de livres que j'ai des meubles en livres chez moi, mais dès que je touche le jackpot, oui, j'aurais cette bibliothèque dont je rêve souvent malgré moi la nuit.

Alors j'ai trouvé des trucs sympas, on va en parler.

Je l'ai pris pour le petit robot jaune au milieu
il m'a fait pensé à la copine de Wall-e

Ah, la collection SF / Jimmy Guieu de Plon. Il est possible que vous ne connaissiez pas Jimmy Guieu. Non, non, n'allez pas sur Wikipedia, j'ai un visuel qui résume le bonhomme :


Oui, vous avez bien lu "pionnier de l'Ufologie" sous
ce portrait charmant.

On continue avec "Vieilles Déliquances". Ce bouquin transpire dès la couv les années 70 : la relation jeune / vieux, la délinquance, et une nana les seins à l'air - mais portant de chastes lunettes de soleil. J'attends avec impatience le jour où quelqu'un fera l'histoire de la mode dans les couv de SF françaises, c'est ultra cocasse.

Riez pas, G. Morris a écrit plus de 200 livres
et vous ?

Je remarque d'ailleurs que c'est le point faible des auteurs, je n'ai jamais lu de la SF pure avec une description de la mode. La mode en SF sert surtout de support symbolique : vêtements uniformes et près du corps dans les utopies / dystopies, ou au contraire jean's usés et rebelles...ou encore soulignant des cycles générationnels.

Bon, attaquons le plus marrant, l'opulente quatrième de couverture :

Désolé pour la photo, y avait un gros qui cherchait
du Asimov à coté

J'espère que ce résumé prolixe vous a plus accroché que la paire de seins de la couv. C'était vraiment chouette cette époque. Aujourd'hui, aucun service marketing, ne serait-ce que pour justifier son existence, ne laisserait passer une telle chose.
Bon, on a échappé à la pub pour les gauloises gitanes qui figure parfois sur ces ouvrages...

Perry Rhodan

AAAH PERRY RHODAN. Parlons-en, de Perry Rhodan. 2500 livres. Un milliard de ventes en Allemagne. Des jeux vidéo. Chez moi, j'ai un Album concept "Spyce" fait par un ancien de Kraftwerk, un jour je vous le montrerai il est incroyable. (Au début, après une plage de silence, on entend la voix grave du héros qui dit : Manchmal...ich beobachte die Sterne...frissons frissons !). 

Bon, elle est pas belle cette couv ? Franchement on se demande pourquoi à l'époque les gens prenaient du LSD, y avait qu'à regarder leurs bouquins.

Bon, en vrac, d'autres chouettes couv :


Bon, voilà une belle couverture de Simak, écrivain classique de l'âge d'or. Je l'ai prise pour le dos : la 4ème de couv m'a semblée hyper secos, avec son helvetica justifié, tapé comme par un robot. 


Miroirs d'univers m'avait l'air vraiment cool avec ces petits cthuloides souriants, c'est typique de la période "je me suis fait enlever puis violer par les extraterrestres avec une sonde", enfin, cela existe depuis l'antiquité (et c'était beaucoup plus compliqué, du style "Zeus m'a violé mais d'abord il s'est incarné en taureau...").

Moi le feu m'a intéressé pour cet écorché extraterrestre, l'idée de l'auteur a été de faire certainement une sorte d’humanoïde bionique avec un exosquelette comme ceux des insectes, mais cela rejoint de façon indépendante les représentations modernes des cyborgs, comme dans Deus Ex, avec leurs griffes de métals, leurs armures et leurs augmentations.


J'ai été étonné par le style très Dali de l'Ombre dans la Vallée. Enfin, j'ai adoré la couverture mystérieuse des Survivants de la Mer Morte, avec ces énormes vaisseaux planant au dessus des eaux, ses feux d'artifices, un vrai petit Mass Effect ou Star Wars. A noter que dans 90% des cas, les illustrations n'ont rien à voir avec l'intérieur du livre, bien entendu.


Et pour finir, un présence du futur (presque) monochrome d'une classe folle. Oui, rappelez vous, Présence du Futur, c'est cette collection de Denoël qui avait des couvertures argent brillantes ! 

Maintenant après Boulinier, faisons un bon dans le temps et allons à la FNAC. Bon, je vous avertis, les têtes de gondoles SF / Fantasy sont une horreur. Je vous passe les trucs débiles genre "Collégiennes vampires amoureuses d'un beau type qui hélas s'avère être un loup garou", mais même sans cela, c'est pas reluisant.

D'abord on a ce type de livre hideux :

moche :'-(

Bah, mettre une base spatiale faite avec un logiciel 3D des 90's, il y a comme un relent de SF la dedans. La petite touche violette est sympa. Non, c'est hideux. En fait non, c'est : cheap. Vous avez un livre de bonne taille, du bon papier, bien écrit, avec une belle référence, et vous mettez une illus qui figurerait dans la section débutant de Worth1000 ou deviantart. C'est un fail.

Mais il y a bien pire :


Je soupçonne Les Nouveaux Auteurs d'être de l'auto-publication. Je vois ce livre dans toutes les Fnac. Je pense que je le vois car il ne se vend pas. Le pitch est un somnifère puissant mais qu'importe. La couverture est d'une laideur. J'ai dit plus haut que l'Anderson était cheap, mais là, c'est cheap dans le sens "pourquoi prendre un graphiste, ma petite nièce fait des montages photoshop." Je suis très embarrassé.


Ah sinon ces deux petites photos (mal prises, je sais, les néons de la Fnac, tout ça) pour vous dire qu'en 2011, hein 2011, 2011 comme le temps où on a des séries TV comme Le Trône de Fer, Deadwood, Mad Men, Breaking Bad...et bien en 2011, on sort encore des bouquins intitulés, vous pouvez lire : "La Dame du Lac - La saga du Sorceleur - Tome 5" et "La Voix des Dieux - L'âge des Cinq - Tome 3". La force d'inertie française, hélas.

Au moins les couv américaines font illusion. Déjà, elles sont cool parce qu'elles couvrent TOUT le livre, elles se continuent derrière. Moi, cela me fait rêver. J'en ai une superbe chez moi, The Shamutanti Hills, mais je l'ai pas retrouvée, alors voici mon Lone Wolf nouvelle version :

En plus il est dédicacé ♥

Sinon dans le style "allons toujours plus loin dans le ridicule" en Fantasy, j'ai trouvé cette perle :


Et ouais, vous avez bien vu : un livre avec une TAGLINE. En plus rololo, pas n'importe laquelle, hein. Pas une citation de ces barbus philosophes ou encore de Adams / Dylan "How many roads a man can take..." wink wink, non, une tagline à la con genre : "Ne juge pas un homme au chemin qu'il choisit." / couplé avec un morgan freeman en houppelande verte qui sort à demi son membr- euh son épée qu'on imagine très longue.

J'adorerais trouver des Tagline pour livres idiots. Je serais le meilleur je pense. Bon, c'est encore plus laid comme projet de vie que de tuer des bébés phoques mais quand on est bon à un truc, pourquoi ne pas s'y lancer corps et âme ? Voilà, je vous en sors comme cela quelques unes, L'Atalante ou Bragelonne, si vous me lisez, je prends 5 € la tagline.

"Une épée peut donner la mort...ou la justice."
"Parfois, seul le sang peut laver l'honneur."
"C'est le destin d'un homme libre que de ne respecter ni les lois, ni les dieux."


Sinon au rayon SF y a des licences type Starcraft ou Warhammer 40K. Comme cela vient de la tradition anglo-saxonne, c'est plutôt bien foutu niveau plumage, mais bon après...faut aimer se taper de la soupe. Mais si cela peut amener un joueur de Starcraft à lire un jour Les Clans de la Lune Alphane, j'approuve ! Sinon, Perry Rhodan est plutôt bien touché, non ?

Sinon un petit LOL. Voici le trône de Fer :


Bon, c'est rouge, c'est écrit en blanc, ca rappelle l'édition US. Tiens, je me dis, c'est quoi la petiote image en bas ? Zoomons :


Euh what ? Je rentre chez moi, j'ouvre fébrilement mon Art of Game of Thrones et je trouve :


Ah ouais donc pour des raisons d'économies, vous avez détouré ce pauvre Stannis Barathéon en le faisant asseoir sur du vide, parce que ça suffisait pas de prendre vos lecteurs pour des cons et de mettre sur la couv d'un livre un personnage qui n'y apparaît pas (et qui n'a aucune dimension importante à ce stade de l'histoire), mais en plus faudrait pas que vous ayiez à payer les droits, hein !

Cette question est assez intéressante car elle coïncide avec la sortie de 1Q84, un thriller japono-étrange de Haruki Murakami. A gauche, la version française (enfin, la première partie, histoire d'en vendre deux fois plus, wink wink) et à droite la version originale. Réalisée par le designer Chip Kidd. Constatez la déperdition.




Je vous quitte Sur des Mers Plus ignorées. Vous en profiterez pour constater le bon goût typographique. Mais ce n'est pas le seul viol qu'aura à subir Tim Powers : ce livre a été acheté par Disney et son scénario fera l'objet de Pirates des Caraibes 4.




T'as pas tort, Tim, prends l'argent et tape toi des margaritas et des pizzas sur la plage. 



Comme Scorpius












5 commentaires:

  1. Hello.
    Tu connais le cycle de la Culture?
    Le premier tome c'est "The player of games"
    T'en pense quoi?
    Je cherche une saga space-opera; genre qui fait voyager loin.
    J'ai fait le test que t'avais proposé mais j'obtiens "Etoiles, Garde à vous".
    Vu que j'ai déjà vu Starship Trooper j'ai pas envie de retrouver la même histoire.
    Tu pourrais m'en conseiller un autre?
    PS : J'aime bien la couverture de "Un essaim d'acier".
    Greets.

    RépondreSupprimer
  2. Salut,

    Je ne suis pas fou fou de Iain Banks.

    Si tu aimes le space op à l'ancienne, sur mon précédent post te suggérait "les rois des étoiles".

    Sinon, si tu as le courage de lire 9 000 pages, tu as La Saga de l'Aube de la Nuit de Hamilton. Ca voyage beaucoup, jusqu'aux confins de l'univers, c'est très moderne et assez sérieux.

    RépondreSupprimer
  3. Merci, je vais me faire "Les rois des étoiles".

    La Saga de l'Aube de la Nuit je lirai le premier tôme un de ces jours et je verrai si j'accroche.

    Mon "kif" serait une Saga style qui se renouvelle toujours et surprend son lecteur avec un cadre, une situation inattendus, des planêtes, des formes de vies jamais vues, bref; un peu One Piece dans l'espace.

    Je devrais lire plus et je finirais bien par tomber dessus je pense.

    RépondreSupprimer
  4. J'aimme / partager ===> STP

    http://twiione.blogspot.com/ http://twiione.blogspot.com/ http://twiione.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  5. J'aimme / partager ===> STP

    http://twiione.blogspot.com/

    RépondreSupprimer

Merci de lire mon blog