mardi 10 janvier 2012

Ces classiques typos au service des jeux vidéo

Les professionnels du choix ou du dessin de caractères s'accordent pour dire que ceux-ci doivent être tels un verre de cristal : un contenant qui sublime le contenu, tout en restant parfaitement transparent.

La question du choix de la police de caractères se pose fatalement pour les jeux vidéo qui sont un support faisant appel encore aujourd'hui beaucoup au texte. Il faut noter que les graphistes confirmés choisissent souvent une police de caractère au feeling parce que "le rendu est bien" et qu'il s'agit d'une raison tout à fait professionnelle.

On préfère l'Arial à l'Helvetica, car cette police
est en haut de la liste dans le menu sous Word.


Nous allons ici parler de polices de caractères de type "grands classiques" produites ou distribuées par des fonderies (c'est à dire, pas celles que vous trouverez gratuitement sur dafont.com) et non des lettrages, qui sont des créations spécifiques, notamment pour réaliser des logos, comme ceux de Guitar Hero, Viva Pinata...

Voici quelques exemples qui me semblent intéressants.

L'Exocet de Diablo

L'Exocet est connu dans le monde comme "la typo de Diablo". Créé par Jonathan Barnbrook en 1991, il(1) s'inspire des capitales utilisées dans la Rome de l'Antiquité.

Exocez nos prières

C'est un bon choix de fond pour Diablo (1997) dans la mesure où l'histoire se passe dans un moyen-âge sombre, (donc le haut-moyen âge) et où la majorité des inscriptions lapidaires, tout comme le savoir en général, devait venir des vestiges de l'empire romain.

Sinon l'Exocet est aussi un poisson volant

Mais en fait quand Diablo arrive sur le marché, l'Exocet est déjà assez connu pour un hit de jeu vidéo qui l'utilisait déjà dans son logo : Quake (1996), dont le Q provient d'un Exocet retravaillé.

Et pour Quake 2, c'est un € renversé

Si l'on remonte un petit peu dans le temps encore, en 1994, Dungeons et Dragons utilise l'Exocet pour leur background de Campagne Planescape (qui donnera plus tard Planescape Torment).

Sigil, la cité des portes, entrez et tremblez

La migration de l'influence graphique du jeu de rôle de table au jeu vidéo, surtout pour des rolistes notoires tels que l'équipe de développement de Quake et Diablo, semble ici évidente.

Sinon il a aussi été utilisé en dépit du bon sens, là où même "le feeling" n'explique rien :

#lejapon

C'est la conséquence somme toute prévisible d'un grand succès, parlez-en au Comic Sans.

 Jonathan Barnbrook s'exprime 
sur l'utilisation de l'Exocet



Le Century Gothic de Bioshock

Bioshock place le joueur dans Rapture, une cité sous-marine fictive au décor et à l'ambiance Art déco, dans un sans-faute absolu (ou presque, nous le verrons).Voici le logo :


C'est du Century Gothic :

Le Century Gothic sort des hauts fourneaux brûlants de Monotype et date de 1991, tout comme l'Exocet.  Bien que récent, celui-ci s'inspire d'une police de caractères (le Twentieth Century) créé dans les années 40 (pour concurrencer le Futura, que nous verrons ci-dessous).

Rapture ayant été fondée en 1946, le Century Gothic est un choix historiquement raccord. Cependant, la grande question est : pourquoi la Rapture de 1946 (ainsi que ses habitants...) est-elle Art Déco ? 1946, c'est l'époque costard, les maisons aux couleurs vives et le lettrage hollywood de LA Noire, par exemple.

EA utilise le Century Gothic continuement dans l'anecdotique Battlefield Heroes. Le jeu comme la typo sont plutôt épurés, et émulent tous les deux la même époque.


En avant toute !

Le System et le discret Baskerville des LucasArts

Les Lucasarts de l'âge d'or de l'aventure graphique utilisent comme typo, à partir de Loom, le System qui apparaît en dynamique au dessus de la tête des personnages.

Un troll terrifiant garde ici un pont, hommage à Zork

Le "None shall Pass" (sauf si vous lui donnez un poisson, oui, celui que vous avez pris dans l'arrière boutique du Scumm Bar) est en System. L'usage de cette typo est essentiel à l'époque car il était nécessaire de maîtriser en 640 x 400 la place que prendraient les dialogues. Le System, en chasse fixe, permet de calculer en temps réel le positionnement des dialogues quelle que soit la longueur des lignes.

Par ailleurs, et les créateurs de jeu amateurs sous Adventure Game Studio le savent déjà pour avoir bien galéré sur le sujet, la fonte est outlinée, c'est à dire que chaque lettre apparaît en couleur claire, (blanc ou bleu ciel dans cet exemple) et qu'en plus une ligne noire entoure les lettres. Cela permet ainsi de les distinguer quand le décor est très clair derrière (surtout pour des décors en EGA / CGA, dont la palette de couleurs donnaient parfois des proximités de ton).

Mais Monkey Island, c'est aussi du Baskerville.

50% des citations de Shakespeare
que je connais viennent de ce jeu.

Les verbes de l'image au-dessus (c'est une version récente du jeu original), le texte pris sur la boite originale du jeu, cette portion de dialogue in-game (mais n'apparaissant pas dans le jeu...) ainsi que les petits panneaux "Pendant ce temps..." apparaissant dans le jeu sont en Baskerville.

Le Baskerville est un immense classique anglais de 1757. Il donne une caution noble à cette production ambitieuse mais rappelle à la fois une certaine époque où la piraterie dans les caraïbes était active. Le Baskerville est aussi utilisé dans les romans jeunesse pour évoquer l'Aventure :

La Montagne de Feu est appelée ainsi
à cause des fougères rouges qui y poussent.
Étonnant, non ?


Le Q caractéristique du Baskerville, rappelant l'écriture manuscrite, (John Baskerville était calligraphe) devait évoquer les arabesques ourlées des cartes au trésor de notre imaginaire.

Un très beau q


Le Futura de Skyrim

Avant de parler du lointain pays des dragons mini détour par Oblivion. Dans cet Elder Scrolls, nous avons été desservis par une typo "maison".

Une interface de bonheur et de souffrance

L'intention était louable : utiliser une Caroline qui évoque le moyen-âge typé Europe occidentale...et hégémonique comme l'est l'Empire fictif de Tamriel. Hélas, ce travail réalisé dans les studios américains avait omis dans un premier temps l'existence de nos exotiques accents é è à et les erreurs d'encodages furent ensuite nombreuses. De plus, la chasse fixe de cette typo et la nécessité d'une certaine taille pour assurer sa lisibilité a du causer des cauchemars aux traducteurs, qui de guerre lasse, ont laissé de nombreux artefacts aberrants dans le rendu final : lignes qui dépassent des fenêtres, mots non accentués...etc...

Skyrim est arrivé en fanfare le 11.11.11 dernier.

Tout est en Futura Condensed.

En fait vous jouez à un site web mais vous ne le savez pas

Je suppose que le condensed était là pour rappeler la dimension verticale des menus latéraux de l'interface de Skyrim. (et dans un sens la rend possible).

Le Futura, comme son nom ne l'indique pas, est une police de caractère qui a presque 100 ans, elle date de 1927. Il est fort probable qu'elle ait été choisie pour Skyrim pour des raisons de "feeling" de bon aloi, ou plus probablement encore parce qu'elle est plutôt à la mode en ce moment. Cependant, je me plais à imaginer que les formes pures qui ont donné naissance au Futura (ses lettres sont dérivées des formes géométriques simples comme les triangles, les carrés...), travaillées dans leur aspect Condensed, évoquent les cristaux de la neige et des stalactites qui constellent ce monde virtuel immense.


L'Albertus de Uncharted

Uncharted 3 : Drake's Deception utilise l'Albertus.

Pas le Uncharted, hein, juste la Déception de Drake

L'Albertus est une police de caractère aussi anglaise que l'est la shepherd pie...et créée par un allemand. Elle a été abondamment utilisée dans les oeuvres populaires de Grande Bretagne : Les rues de Londres, les albums de Coldplay ou le titre de Le Prisonnier sont dans ce caractère.

Bonjour chez vous, Albertus

Et Uncharted commence dans un pub de Londres, à la recherche de Drake, pirate anglais...le choix de ce caractère est donc tout à fait idoine.

Utilisez de l'Albertus ! C'est la classe !

Les génériques des John Carpenter sont en Albertus


Un caméo Cooper Black chez Aperture Science

Le Cooper Black, ces mignonnes petites lettres que vous trouvez dans le générique de Arnold et Willy ou dans le logo de Easyjet apparaissent discrètement dans le logo de la société Aperture Science de Portal 2, version années 1970.

N'offrez pas de citrons au patron

L'utilisation du Cooper Black couvre un spectre immense : l'ancien leader de Lybie l'a même employé dans son Livre Vert (comme le Livre Rouge de Mao, mais vert). Entre autres, elle a été utilisée dans des couvertures d'oeuvres disco ; c'est dans cette direction que l'on peut interpréter l'utilisation dans le cadre relativement absurde et potache du Cooper Black dans Portal 2.


Le Prince Trajan et L'Assassin

Carol Twonbly (aucun lien) a créé en 1989 pour Adobe le Trajan. Ta-da !

Et là...il est devenu LA typo du Blockbuster Hollywood. Démonstration :

Sinon y a Avatar en Papyrus

Des experts vous expliqueront mieux que moi l'incroyable popularité américaine de ce caractère basé sur la numérisation des capitales romaines (comme l'Exocet vu plus haut), le dessin étant repris depuis la colonne de Trajan.

Donc forcément, quand Ubisoft sort son Blockbuster à lui :

Borgia vs Ezio

C'est en Trajan.

Et en plus dans Brotherhood, vu que cela se passe à Rome, vous pouvez monter sur la colonne de Trajan, pour vivre la totale Trajan expérience.

Et hop vous sautez dans une meule de foin


Si le verre reste transparent, il ne nous raconte pas moins une histoire. Avant même de prendre connaissance du titre, la courbe et la forme des lettres nous plongent dans une ambiance, placent un contexte. Le choix d'un caractère pour la création d'un jeu vidéo n'est donc pas simplement qu'une question de feeling : il apporte ce petit plus de profondeur et de classe qui distingue les grandes œuvres des chefs-d'œuvre.


(1) Oui quand on parle d'une police de caractères, il faut dire "le". Exemple : Le Comic Sans. Big Mac is Big Mac but you've got to say Le Big Mac.

9 commentaires:

  1. Un article très sympa, sur un sujet que je n'aurais pas imaginé si vaste ! (maintenant, je le sais, si je prévois un blockbuster, je mettrai du Trajan)

    RépondreSupprimer
  2. super article.

    une petite explication de la "chasse fixe" serait pas de trop ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as des typos en chasse fixe ou pas. La chasse fixe comme la typo Courrier laisse une même largeur d'insertion à chaque caractère existant.
      Exemple :
      J'ai un emplacement pour du texte qui mesure 100 pixels de large.
      Si 1 caractère = 5 pixels, alors je peux faire tenir (100/5) = 20 caractères.

      Avec une typo à chasse variable, le calcul est impossible, il faut faire le boulot à l'œil nu.
      Par exemple, le caractère "G" mesurera 6 pixels alors que le "i" seulement 3 ...etc.

      Je parle en pixel pour l'exemple car on est dans le thème du jeu vidéo.
      ;)

      Supprimer
  3. @Stargaza, et pour les rôlistes, voici un excellent thread sur le bon goût typo dans les créations JDR. (Suleiman est mon pseudo sur CN) :

    http://www.pandapirate.net/casus/viewtopic.php?p=717353&sid=72c79ee368610a35f929c58bf102ece8

    @_rem, et bien une police de caractères à chasse fixe, c'est quand la largeur de chaque caractère + les espaces à coté sont identiques. un W est aussi large qu'un i. C'est le cas du système, du courier...ce sont des typos essentielles pour coder, pour mieux repérer la position des caractères.

    RépondreSupprimer
  4. il semblerait que le Papyrus soit le Trajan des jeux de plateau :
    http://boardgamegeek.com/geeklist/57684/item/1368962#item1368962

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En restant dans l'univers du jeu vidéo, la typo Papyrus se retrouve dans "Pharaoh", de la série des jeux de gestion de civilisations antiques (Caesar, Pharaoh, Zeus: Master of Olympus...).
      Désormais quand je vois cette typo quelque part je pense à ce jeu immédiatement car le contexte y était parfaitement cohérent.

      Supprimer
  5. Merci,
    ma remarque n'était pas spécialement pour moi. ;)
    un astérisque ou une note bas de page aurait été la bienvenue pour tout lecteur.

    RépondreSupprimer
  6. Article très sympa, j'en ai rédigé un plus proche des jeux et de la langue que du choix de typo à proprement parler : http://www.padpad.fr/padlog/2010/08/une-histoire-de-mauvaise-regionalisation/

    Et pour les questions de typo et de design, y'a la conf' de David Rault (ParisWeb 2010) qui est vraiment chouette : http://www.dailymotion.com/video/xfpaqk_la-typographie-comme-outil-de-design-david-rault_tech

    RépondreSupprimer
  7. Chouette article, par contre ;
    L'idée de base de Quake 1 est d'intégré un clou dans un cercle pour créer un Q original, même s'il a été dirigé depuis un Exocet.
    Pour Quake 2, iD Software rajoute un second clou et le tour est joué, donc il ne s'agit pas d'un caractère "€" renversé, même si l'exercice le laisse croire.

    RépondreSupprimer

Merci de lire mon blog