samedi 1 février 2014

Studio404 de Janvier, je vous y parle de vidéo streamée

Studio404 de Janvier est sorti depuis un petit moment et nous sommes forts occupés à notre prochaine émission ET au prochain évènement qui réunira notre équipe, et vous, chers auditeurs !


J'y parle vidéo streamée, twitch...en fait, avec Out There, je suis en plein dedans !

En attendant la mise à jour de notre tumblr chéri, voici le contenu de la chronique :

Couch Potatoes du jeu vidéo


Notre prophète technologique Sylvain Paley l’avait dit il y a un an exactement : 2014 verra un avènement vidéo qui va changer nos vies.

Quoi ? C’est à dire que quelque chose de nouveau va bousculer nos vies plus que Youtube et ses 350 millions de visiteurs uniques quotidiens ?

Et bien oui, la nouveauté arrive là où on ne l’attendait pas du tout, avec chaque jour, près de 40 millions d’internautes (un chiffre perpétuellement croissant) qui vont sur Twitch.tv (un service de stream issu de justintv et cannibalisant complètement ce service) regarder des vidéos filmés en live de… jeux vidéo. Des vidéos qui ne durent pas, comme sur Youtube, 2 à 3 minutes, mais plusieurs heures, parfois plusieurs jours et qui réunissent 20 000, 100 000, parfois un million de spectateurs en simultané !

En fait, le deuxième évènement le plus suivi en live sur Internet, après le saut spatial de Felix Baumgartner, c’est la finale du championnat League of Legends !

Pourquoi ça marche ?

Déjà, Twitch propose un espace dédié à un sujet complètement méprisé par les média traditionnels mais qui concerne un français sur trois : le jeu vidéo.

Ensuite, Twitch, c’est le Jean Pierre Coffe du Jeu Vidéo, il vous parle terroir du jeu vidéo, il vous montre des gens ordinaires qui jouent, du début à la fin, à un jeu vidéo, en mourant, en se plantant, en devenant fous de rage, en riant, c’est le bon jeu vidéo qu’on aime, pas celui de la chronique canal + qui vous montre trois images envoyées par le service de com d’Ubisoft avec un texte hyper normalisé et toujours élogieux en commentaire déclamé par un mec de 50 ans qui n’y connaît que dalle !

Et Twitch change notre comportement vis à vis de la vidéo streamée. Alors qu’avant sur Youtube on regardait avec impatience une vidéo, prêt à cliquer sur une une autre vidéo, là, la vidéo devient bruit de fond, un peu comme votre papa qui écoutait le match de foot à la radio, en ne se concentrant dessus que pour les moments forts.

C’est aussi le plaisir, finalement, de regarder entièrement un jeu vidéo. Dans un jeu vidéo, on est concentré sur notre personnage, sur ses dangers directs, ses opportunités, et pas les millions de détails du décor - qui méritent le coup d’oeil ! C’est pour cela qu’on aime voir quelqu’un qui joue à coté de soi. C’est pour cela qu’on regarde les vidéo sur Twitch.

Dernier point stupéfiant, quels sont les annonceurs pour ces audiences en millions d’auditeurs ? Et bien quasi aucun. C’est un marché presque totalement vierge, méconnu pour l’instant des professionnels généralistes. Pour combien de temps, Sylvain ?

L’ironie savoureuse de l’histoire, c’est que l’internet et les jeux vidéo étaient les deux monstres qui devaient concurrencer voire tuer la TV (et la TV en retour, les méprise souverainement)...parce qu’ils sont nouveaux, différents, modernes, cools...et pourtant, on se retrouve comme des couch potatoes devant l’écran, à consommer comme au bon vieux temps de la TV, des heures éternelles de paysage en pixel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de lire mon blog