mardi 14 octobre 2014

Nous avons couru pendant un an. Où sommes-nous maintenant ?

Il y a un an et quelques jours je me suis mis à courir régulièrement, chaque matin en fait.

Les six premiers mois, c'est très dur.

Pour me motiver, j'ai créé ce dont je vous ai déjà parlé : La Course Autour du Monde.

Le parcours


Il s'agit d'une page web qui associe un parcours enregistré sous Runkeeper à un trajet fictif autour du monde.

Tous les 10-20 km, on passe une étape et on a une petite image.

Par la suite j'ai ouvert la course (disponible ici : http://www.fibretigre.com/run/ ). En dépit de mes 80 jours d'avance (et de mes courses quotidiennes), j'ai vite été rattrapé et dépassé ! Le top 10 composé de coureurs et de coureuses qui aujourd'hui sont virtuellement en Turquie, Bulgarie et Slovénie.
Aujourd'hui nous sommes 135 à courir.

Le top 10


Je vous en reparle aujourd'hui pour deux raisons.

Déjà, cela fait un an jour pour jour que La Course est en ligne.

Il s'est passé plein de choses mais un type non sportif comme moi a couru 1500 km.

Les trois premières du top qui se coursent l'une l'autre sont à 2300 - 2400 km.

Bravo à Clotilde qui a fait un parcours exceptionnel, Janineuh qui n'a rien laché et Ullia dont les performances sont surhumaines !

Ensuite, depuis plusieurs mois nous préparons une V2.

La V2 s'appelle The Beautiful Walk.



Trouvable ici : http://www.thebeautifulwalk.com

Le code est assuré par  aka JP, marathonien et codeur. Il a énormément soulagé ma charge de travail avec des updates auto des courses et m'a permis de me concentrer sur le contenu. Il est aussi intégrateur, ce qui n'est pas une mince affaire.

L'environnement graphique est assuré par Quentin Vijoux :-)

Razer s'est intéressé au projet et nous a donné des devkits pour des Nabu (ce sont des bracelets connectés). Bon on est en test...

La version 2 a du contenu : à chaque fois que vous arriverez à une étape, vous aurez un petit texte qui reprend parfois des éléments réels du lieu, que ce soit un monument, un plat local, une coutume, une fête...et on peut collecter des souvenirs. C'est une toute petite gamification autour du fait de courir.



En tant que créateur du contenu, j'ai vécu des choses extraordinaires.

La course prend le chemin "à pied" le plus court possible, et ce calculé par Google Maps. Donc on ne passe pas forcément par les lieux les plus intéressants, mais c'est tant mieux : des petits villages perdus de Turquie ou de Slovénie avec des curiosités que j'ai du piocher dans des pages wikipédia en serbe ou en russe - en les comprenant à moitié.



Trouver des photos libres de droit n'a pas été une mince affaire : j'ai tenté, d'abord, naivement peut-être, de contacter les mairies, au moins pour les photos françaises. Ils sont mous à la réponse, ils ont tous des spécificités (ne pas changer la taille, faire apparaître les crédits à certains endroits...) donc j'ai du trouver d'autres moyens.

De tous les pays le plus difficile a été sur ce point le Turkménistan. Je pense qu'il doit y avoir plus de photos de Corée du Nord sur le web que du Turkmenistan.

Pour ces pays non encore conquis par l'occident (c'est le cas du Tadjikistan) on a parfois sur les images satellites les structures de très grandes agglomérations sans avoir leur nom. Telle est la limite, de nos jours, d'internet.

A l'heure où j'écris ces lignes, le parcours implémenté s'étend sur 5000 km, jusqu'à Kunduz, en Afghanistan.

Tous les lieux que j'ai recherché et sur lesquels j'ai donc écrit me sont familiers. Dans mes obligations quotidiennes, l'établissement du parcours est ma bouffée d'air frais, mon petit moment libérateur.

Je me souviens particulièrement...

- d'un petit village de Serbie sans route, encombré de hautes herbes, avec une église au toit de chaume
- une ville d'Allemagne nommée Blaubeuren avec un puits d'un bleu magnifique (le Blautopf)
- Durdevac, une ville de Croatie dont les habitants s'appellent "les coqs" à cause d'une légende
- Belgrade la nuit, magnifique et sa fameuse auberge appelée "?"
- Une maison alévite dans le quartier de l'Aigle à Istanbul qui m'a fait découvrir l'alevitisme
- La sinistre Dilovasi en Turquie avec 170 usines et un taux de cancer par habitant de 30%
- L'etonnante ville d'Amasya, une sorte de Venise turque, berceau des amazones
- La ville de Hallstater See en Autriche qui est juste...oh...je vous laisse googler c'est incroyable.

La V2 arrive bientôt, et dans un deuxième temps le contenu. Si vous aimez le vélo, ce sera pris en compte. Nous avons aussi des projets fous de courses uniquement ascensionnelles (celui qui fait 8 km en hauteur grimpe en haut de l'Everest).

J'espère vous donner de très bonnes nouvelles de ce beau projet bientôt.

Ma course sera finie dans 27 ans.

Vous pouvez suivre The Beautiful Walk sur les comptes suivants :

Twitter : @the_b_walk
Facebook : https://www.facebook.com/coursevirtuelleautourdumonde?ref=hl

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de lire mon blog