mardi 9 février 2016

Mon emploi du temps sur 1 an

Voici le retour de mon maître : le classeur excel de mes activités (et ceux qui me suivent sur snap ont un point journalier à son sujet).

Rappelons le code couleur :

- vert : activité faite :-)
- jaune : activité reportée à plus tard
- rouge : activité pas faite pour de mauvaises raisons (flemme...)
- violet : activité reportée ou annulée pour des raisons indépendantes de ma volonté
- bleu : un long projet qui se termine enfin !

J'ai fait un jpg plus gros avec les dates donc n'hésitez pas à télécharger et zoomer mais j'ai effacé le contenu parce que souvent y a des mails ou des numéros...

Voici comment je le remplis habituellement, avec ma journée du 4/01 qui a été assez lourde, partiellement présentée ici :



Les petites périodes avec juste 1 case correspondent à des déplacements (comme le salon Rezzed) où je suis pris à plein temps.

La période de Septembre à Novembre a été difficile :-)




mardi 2 février 2016

Comment je suis passé au BÉPO : joies et souffrances

Suite à la chronique de Daz sur « L'Azertyrannie » :


J'ai voulu relever le défi de passer du clavier AZERTY au BÉPO.

Ce clavier aurait une disposition ergonomique idéale pour l’écriture du français ainsi que l'accès facile à des œ « » @ voire des ÉÈÀŒ sans contorsions bizarres.

Mes objectifs étaient d'avoir les outils nécessaires pour m'exprimer dans un bon français écrit, et à terme d'augmenter encore ma vitesse de frappe.

J'ai acheté mon clavier en Juin.

Après avoir innocemment fait quelques Fnac et revendeurs qui m'ont pris pour un illuminé, j'ai compris que je ne pourrai le trouver que sur internet.

J'ai opté pour le Typematrix Bépo : http://typematrix.com/bepo/



Il faut compter 100 € pour un tel clavier (contre 10 € pour un azerty premier prix).

L'installation d'un BÉPO ne va pas de soi : il faut (sous azerty) en plus installer un programme non officiel (non Microsoft quoi) puis configurer Windows.

http://bepo.fr/wiki/Windows

Ce n'est pas « super » simple, il faut le faire sur tous vos PC, et aujourd'hui, 8 mois après, mon PC Windows boote une fois sur deux avec une configuration azerty de base que j'ai pourtant effacée...

Comme pour un régime ou stopper une addiction, j'ai immédiatement arrêté l'AZERTY et mon ancien clavier prend la poussière depuis.

L’apprentissage du clavier s'est fait dans le stress et la douleur : la charge de travail reste la même alors que vous tapez beaucoup moins vite. Le cerveau n'a plus à penser sur le fond et la forme mais d'abord où est cette foutue touche R.

Les 3 premiers jours sont gratifiants car on passe de « taper à deux doigts » à « taper à deux mains très lentement ». Et le Typematrix est d'un confort...Mais les 5 mois qui ont suivi ont été très difficiles.

Parfois, confronté à la rédaction de documents complexes, je regardais avec envie mon azerty qui était si proche...j'ai réussi à tenir.

Autre contrainte, quand je pars en vacances ou pour une intervention sur mon portable (non, pas un spectre...) j'emporte mon clavier bépo. 

Le dernier obstacle à mon apprentissage était le clavier virtuel de l'iphone, en azerty / qwerty. Assez astucieux sur le plan de la gestion des accents, il me désapprenait le bépo à chaque utilisation.

Aujourd'hui, via la béta fermée de Tempest Keyboard (merci @bigozor), j'ai mon bépo sur mobile et je fais encore des progrès.



8 mois après, voici mon bilan :

- je tape aussi rapidement qu'avant (je suis à mon point d'équilibre) mais j'ai l'impression d'être très lent, car mes doigts bougent très peu sur le clavier : j'ai une marge de progression en vitesse et en qualité de frappe potentielle qui me fait rêver...

- je fais souvent des fautes stupides car certaines lettres dangereuses sont très proches comme le s et le t, et je laisse parfois échapper des « nous avont »...

- par contre, quand je tape en anglais, c'est la catastrophe, les doigts s'emmêlent, le w est caché dans un recoin...

- idem pour le code, ses < ; > sont compliqués à trouver, le _ s'obtient avec un altgr espace (logique mais...)

- le monde n'est pas prêt à la perfection du français : « ... » est plus harmonieux que le correct « … » obtenu avec mon bépo. Détail, mais nos yeux y sont habitués. Je vous passe les - les — et les –...

-le typematrix vous masse le dessous des doigts, c'est une drogue

- le typematrix a des raccourcis bien trouvés : des touches dédiées au copier/coller, une touche pour appeler la calculette...

- les jeux en ZQSD non configurables, ben oubliez

- sur mobile, aucun intérêt sinon garder la disposition en mémoire, mais si vous avez des gros doigts comme moi, vous taperez à coté car les touches sont plus petites.

- je pars en vacances avec mon bépo...

J'ai un mode de vie professionnel assez flexible et agréable, mais je doute réellement de la faisabilité d'un passage au bépo dans le cadre d'une entreprise. En revanche, pour un freelance qui vit de sa plume (et pas de son code), et qui a de la place dans son sac à dos, le bépo peut représenter une belle aventure.

Et puis comment se passer de ces beaux « guillemets » ?